Faire face à la pollution de l’air en République Démocratique du Congo

Le 5 juin, le monde entier célèbre la journée mondiale de l’environnement sous le thème « La pollution de l’air ». Selon l’OMS, plus de 90% de la population mondiale respire un air pollué. Cette pollution de l’air est le cinquième facteur de mortalité dans le monde et provoque plus de décès que la malaria, les accidents de route, la malnutrition et l’alcool. De ce fait, elle constitue alors un véritable problème de santé publique au niveau mondial en général et en RDC en particulier.

Par sa nature, les activités du BEGE-RDC contribuent à la lutte contre les problèmes de pollution de l’air. C’est ainsi que dans le cadre de sensibilisation sur la lutte contre la pollution de l’air, nous présentons quelques causes de cette pollution et les moyens d’y faire face en République Démocratique du Congo.

En RDC, la pollution de l’air est causée par les activités suivantes:

-Les activités agricoles: l’agriculture constitue la principale source de pollution de l’air en RDC. L’agriculture itinérante sur brulis et la combustion des produits agricoles ainsi que le bétail par la production de méthane contribuent à l’émission des grandes quantités des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

-Les activités domestiques: le bois énergie est la principale source d’énergie pour la cuisson dans le ménage en RDC. Les méthodes de carbonisation pour l’obtention de charbon de bois contribuent à des grandes émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Par ailleurs, l’utilisation du bois comme source d’énergie dégage de la fumée qui est à la base des maladies pulmonaires, surtout chez le tout petit et à l’irritation des yeux

-Les industries: bien que les industries de transformation ne sont pas très représentées en RDC, celles qui existent contribuent à la pollution de l’air à travers l’émission des gaz nocifs à l’homme et aux écosystèmes. Certaines industries utilisent le bois comme source d’énergie et d’autres utilisent les énergies fossiles dont la combustion dégage des grandes quantités de gaz qui sont nocifs à la santé humaine.

-le transport: les moyens de transports utilisent des énergies fossiles comme sources d’énergie. C’est ainsi que le secteur de transport contribue énormément aux émissions de CO2 dans l’atmosphère au vu du nombre des enjeux roulant qui utilisent le diésel comme source d’énergie.

-Les déchets: l’incinération des déchets est parmi les principales méthodes de traitement de déchets encore en vogue en RDC. Pourtant, cette pratique conduit à l’émission des gaz nocifs tels que des dioxines, des furannes, du méthane et du carbone noir nocifs.

-Autres sources de pollutions en RDC: les éruptions volcaniques et les émanations de gaz issus des activités volcaniques ainsi que les poussières transportées par le vent constituent d’autres sources de pollution. En effet, en RDC il existe des volcans actifs tels que le Nyiragongo qui contribue à la pollution de l’air à  travers son panache de gaz. Par ailleurs, la perte de la couverture végétale contribue à la mobilité des poussières qui sont transportées dans l’atmosphère sous forme d’aérosols surtout en saison sèche.

Au vu de ceci, il est essentiel que chacun puisse adopter un comportement responsable afin de lutter contre la pollution de l’air. Voici quelques mesures à adopter pour réduire la pollution de l’air dans votre milieu:

  • Pour votre déplacement, utiliser le transport public, les bicyclettes ou la marche à pieds
  • Planter les arbres: les arbres jouent un rôle important dans la lutte contre la pollution de l’air. Ils absorbent du CO2 et nous restituent l’O2. Ils limitent aussi la circulation des aérosols dans l’atmosphère.
  • Utiliser de l’énergie renouvelable: utiliser l’énergie solaire, l’énergie hydroélectrique ou le gaz.
  • Minimiser ou si possible abandonner l’usage des énergies fossiles
  • Economiser l’énergie de vos appareils électroniques et électroménagers ainsi que les sources d’éclairage en les éteignant lors qu’ils ne sont pas utilisés.
  • Eteignez le moteur de votre voiture lors que vous êtes en stationnement
  • Utiliser le foyer améliorer lorsque vous utiliser le bois énergie comme source d’énergie.
  • N’incinérez pas vos déchets, privilégier le tri, le recyclage et la réutilisation.
  • Faites le compostage des déchets organiques
  • Privilégier l’enfouissement technique dans des sites appropriés pour les déchets qui ne peuvent être ni recycle ni réutiliser.
  • N’utiliser pas les emballages plastiques à usage unique, utiliser plutôt des produits biodégradables.
  • Réduisez votre consommation en viande pour afin de réduire les émissions de méthane.
  • Utiliser les techniques agroforestières et la rotation des cultures et minimiser l’usage de l’agriculture itinérante sur brulis.

Ajouter un commentaire